Master EEI, parcours Villes, renouvellement urbain et dynamiques sociales

Domaine : Sciences humaines et sociales
Mention : Etudes européennes et internationales
Parcours : Villes, renouvellement urbain et dynamiques sociales

Responsable de la mention : Alain QUEMIN
Responsable du parcours : Alain SINOU

UFR de rattachement : Institut d’études européennes (IEE)
Secrétariat : Bât. A, salle 246 - Tél. : 01 49 40 65 92 - Fax : 01 49 40 65 94
Courrier électronique : iee-adm@univ-paris8.fr
Site Internet : http://iee.univ-paris8.fr

PDF - 144.5 ko
Parcours Villes - version anglaise
PDF - 142 ko
Parcours Villes - version espagnole

 

ORIENTATION

 

Le parcours « Villes » du master de l’IEE se focalise sur les quartiers dits « en difficulté », avec pour objectif de mettre les étudiants en capacité de saisir les dynamiques sociales et les actions publiques en œuvre sur les territoires qui rencontrent des problèmes sociaux et urbains (relégation, enclavement, sous-emploi, délinquance…). En familiarisant les étudiants avec les politiques sociales urbaines dans ces territoires, il vise à les initier aux logiques de l’action publique dans la ville, en privilégiant des formes innovantes.

Le territoire de la Seine-Saint-Denis, qui accueille l’Université Paris 8, est au cœur de ces politiques : au nord-est de la capitale, cohabitent non seulement les zones les plus pauvres et les plus problématiques d’Ile-de France, mais aussi des pôles de développement économique puissants à l’échelle de la métropole du Grand Paris (La Plaine Saint-Denis) et des territoires riches de très fortes dynamiques de projets. En cela, il constitue un cadre propice d’étude au plus proche du terrain.

 

Le parcours du master de l’IEE a plusieurs ambitions :

  • Former des professionnels intervenant auprès des maîtres d’ouvrage des politiques et des projets de renouvellement urbain.

  • Leur apprendre à assurer des tâches d’étude, d’expertise, de médiation entre les différents acteurs, décideurs, techniciens et usagers, ainsi que de suivi et de pilotage de projet.

  • Développer une approche comparative à l’échelle européenne, en examinant comment ces problématiques d’actions s’engagent dans d’autres pays d’Europe, et dans quels contextes : cadre politique et institutionnel, objectifs, dispositifs d’actions, outils techniques, modalités de suivi/évaluation des résultats, difficultés et marges de progression.

 

Les cours sont :

  • pour partie, à dominante thématique, afin de familiariser les étudiants avec les villes et les cultures urbaines

  • pour partie à dominante méthodologique, afin d’initier aux formes et aux outils de l’action publique et de l’aménagement

  • pour partie, pratiques, sous forme d’ateliers, afin de maîtriser la production de documents conformes aux attendus de la pratique professionnelle.

  • pour certains bilingues ou en langue étrangère, afin de favoriser une approche européenne.

 

En première année (M1), le programme pédagogique est généraliste car les étudiants qui s’y inscrivent sont issus de formations très diversifiées et leur intérêt sur le champ urbain reste à affirmer.

Trois entrées thématiques sont ainsi privilégiées :

  • Connaissance des espaces et des sociétés urbaines

  • Connaissance des politiques et des outils de transformation de l’espace urbain

  • Connaissance de villes et modalités d’interventions en Europe, pour développer une approche comparative avec le cadre français.

Dans cette perspective, le M1 vise à former les étudiants à la démarche de l’étude urbaine, qui aboutira, en fin d’année, à la production par chaque étudiant d’un mémoire analysant dans une ville européenne, une politique et une opération menée sur un territoire en difficulté.

 

Au terme de la première année, les étudiants peuvent demander à suivre le parcours ville M2 de l’IEE, pour approfondir la question du renouvellement urbain dans les quartiers en difficulté. Le M2 privilégie une approche de type « projet », à travers un travail d’atelier pendant toute l’année universitaire, en synergie avec différents cours. Durant un semestre, les étudiants sont également amenés à intervenir en appui d’un Conseil Citoyen de la ville de Saint-Denis (93), sur un quartier bénéficiant d’un projet de renouvellement urbain en cours de mise en œuvre.

Cette articulation entre ateliers pratiques de terrain et apports méthodologiques vise à initier les étudiants aux dispositifs d’actions mis en place dans la politique de requalification des territoires urbains les plus pauvres. Celle-ci a notamment pour objectif la promotion de la mixité sociale et de la diversification d’activités.

Le parcours offre également des cours thématiques permettant de comprendre les conditions de production de ces territoires et leurs problématiques d’actions. A cette fin, il mobilise des professionnels ayant développé un savoir-faire de pilotage de projet et de médiation entre acteurs, tant au niveau des institutions politiques et techniques, qu’au niveau des habitants et usagers des quartiers.

 

Afin de favoriser la professionnalisation, les cours de M2 sont concentrés sur 7 mois et 3 jours par semaine (mercredi /jeudi/vendredi). Les étudiants peuvent ainsi s’inscrire dans un dispositif d’alternance, qui doit être conclu à la rentrée universitaire en M2.

 

L’alternance (emploi à temps partiel dans une structure professionnelle liée aux thématiques de la formation)se substitue alors au stage de fin d’année et prend la forme d’un contrat de professionnalisation dans une structure de droit privé. Ce contrat doit débuter dans un délai d’un mois avant ou après la rentrée universitaire. Les conditions précises du contrat de professionnalisation sont décrites dans le Guide de l’Alternant, en ligne sur le site internet de l’Université Paris 8.

Calendrier

Année 1 - M1

Octobre / décembre : première session de cours

Janvier / avril :  deuxième session de cours

Mars ou avril :  voyage d’étude dans une ville d’Europe

Mai juillet : production d’une étude urbaine sur une ville européenne (mémoire)

ou mai septembre : production d’une étude urbaine sur une ville européenne (mémoire) + stage (facultatif)

 

Année 2 - M2

Octobre / décembre : première session de cours

Janvier / avril :  deuxième session de cours

Avril / septembre : stage obligatoire sur 3 à 6 mois

 

Organisation des cours

Word - 36.4 ko
Fiche cursus M1VM 16/17

Word - 33.8 ko
Fiche cursus M2VM 16/17

 

Activités professionnalisantes

 Cours   210h

Politiques de la ville    M1 S2

Enquête de terrain   M1 S1

Cartographie   M1 S1/S2

Enjeux, acteurs et outils des politiques d’aménagement   M1 S1

Enjeux et acteurs des grands projets urbains en Europe   M1 S2 Participation citoyenne et enjeux urbains    M2 S1 La commande publique dans les projets urbains   M2 S1

Etude urbaine M1 : une opération de renouvellement urbain dans un pays européen 

Janvier / avril séminaire préparatoire : définition des sujets Avril / juillet suivi personnalisé  juillet ou septembre rendu mémoire (selon activité de stage ou non) 

Atelier M2 : pilotage d’une opération de rénovation urbaine

étude de cas : opération ANRU S1/S2 ½ journée sur 24 semaines 

 

Stage dans une structure professionnelle, publique, privée, associative. M1 optionnel. Maximum trois mois. Le mémoire peut être alors rendu en septembre M2 obligatoire. 3 à 6 mois

Voyage d’étude dans une ville européenne M1 - pays envisagé en 2017 : Espagne. 8 jours et deux cours préparatoires bilingues. Programme associé au dispositif Erasmus + 

Conférences de professionnels et journées d’étude thématique - M2

 

 Cours thématiques   330h

Systèmes politico-administratifs en Europe  M1 S1

Cultures urbaines/espaces publics  M1 S2

Villes globales/ villes mondes  M1 S1

Villes en réseau : acteurs urbains de la coopération   M1 S2

Processus décisionnels en Europe  M2 S2

La ville aux marges des villes  M2 S2

Développement local et Développement durable  M2 S2

Politiques du logement en Europe  M2 S2

  

Cours bilingues français /espagnol

La production du patrimoine urbain en Europe  M1 S1

Ville et gouvernance en Espagne  M1 S1

Barcelone : culture et territoire  M1 S2

 

Cours de remise à niveau en langues européennes  M1/M2 90h S1 et S2

A choisir dans l’offre de l’IEE : cours d’espagnol fortement conseillé en M1

 

Equipe pédagogique 

Enseignants propres au parcours de l’IEE

 

Alain Sinou, professeur à Paris 8, architecte/sociologue, responsable du parcours « villes »

Enjeux, acteurs et outils des politiques d’aménagement  M1 S1 Je 1230-15

Enjeux et acteurs de grands projets urbains en Europe  M1 S2 Je 1230-15 Suivi mémoires voyage d’étude, programme Erasmus + M1 S2Ma1230-15

Politiques de la mémoire : patrimoine urbain en Europe 

cours bilingue espagnol   M1 S1Ma1230-15

 

Alain Bertho, professeur à Paris 8, anthropologue 

Cultures urbaines/espace public    M1 S2 Je 9-1130

Villes globales, villes monde   M1 S1 Je 9-1130

 

Gaël Curet, professeur associé, directeur du bureau d’études « Perspectives urbaines et sociales », urbaniste 

Politique de la ville    M1 S2 Ma 9-1130

Atelier pilotage de projet de renouvellement urbain  M2 S1/S2 Ma 12-18

 

Marianne Hérard, chargée de cours, ingénieur de recherche à la Maison des sciences de l’Homme, Paris 8/Paris13, CNRS, anthropologue 

La ville aux marges des villes    M1 S2 Me 9-1130

Villes en réseaux : acteurs de la coopération  M1 S2 Ve 9-1130

Etude diagnostic – pratique d’enquête    M1 S1 Ve 9-1130

 

Philippe Maingault, chargé de cours, cadre des collectivités locales, urbaniste

Développement local et développement durable   M2 S2 Ve1230-15

 

Carlos Gotlieb, chargé de cours, professeur à l’école d’architecture de Bordeaux, architecte 

Ville et gouvernance en Espagne - cours bilingue  M1 S1 Ma 9-1130

 

Sylvain Adam, chargé de cours, coordinateur à l’association « Appuii », architecte Participation citoyenne et enjeux urbains   M2 S1

 

Arnaud Combaluzier, chargé de cours, directeur bureau d’étude CO-S, programmiste/AMO

 La commande publique  M2 S1 Me 9-1130

 

Intervenants professionnels Cycle de conférences/journée d’étude Rénovation urbaine en France et en Europe   M2 S1-2 

Programme « ERASMUS + » Séminaire à Santiago de Compostelle avec enseignants et étudiants des universités USC et Christian Albrechts  M1/M2 S2 

 

Autres enseignants Paris 8

 

Michel Mangenot professeur de sciences politiques 

Claire Levy-Vroelant professeure de sociologie - Département de sociologie