Master professionnel et recherche

Domaine Sciences humaines et sociales

mention   Études européennes et internationales

spécialité   Villes et nouveaux espaces européens de gouvernance

Organisation de la formation

Responsables de la spécialité : Alain Bertho, professeur, anthropologue
et Annabelle Barral, professeure associée, chef de projet "Politique de la ville" de la ville de Paris
UFR de rattachement : Institut d'études européennes (IEE)
Secrétariat : Institut d'études européennes
Courrier électronique : iee@univ-paris8.fr
Site Internet : http://iee.univ-paris8.fr



Objectif de la formation

En matière de politiques de la ville, la professionnalisation est toujours un défi. Bien sûr, il s'agit de former des responsables de haut niveau pour la fonction publique territoriale, les organismes et institutions publics locaux, des experts et des chercheurs pour les observatoires de la vie et de la décision publiques locale, les études prospectives. Il s'agit également de préparer les étudiants aux concours correspondants et de former des chercheurs pour les universités. Mais il s'agit de le faire dans un cadre dans lequel les anciennes identités professionnelles sont souvent bousculées par les urgences sociales et opérationnelles, où des nouvelles compétences et de nouveaux métiers se cherchent en permanence.

La ville est, en effet, aujourd'hui devenu l'horizon général des relations sociales. C'est conjointement l'espace fondamental du développement économique et des recompositions de l'espace public aussi bien locaux que transnationaux. C'est particulièrement vrai en Europe où la construction institutionnelle s'opère dans un contexte général de crise de la représentation et de l'espace public aux échelles nationales et infra-nationales : abstention électorale, recul de la légitimité des décisions publiques et des organisations politiques.

La formation,, qui apportera une bonne connaissance de la construction européenne et des dossiers internationaux,, offrira une approche à la fois pluridisciplinaire et comparative sur la question des villes et des espaces de gouvernance.



Inscriptions et conditions d'admission

Recrutement sur dossier de candidature, examen écrit et entretien avec un jury d'enseignants et de professionnels.

Nombre de places :
Voie professionnelle  : 30
Voie recherche : 20

Candidature et admissions : cliquez ICI

Organisation de l'enseignement

M1  : 500 h : 17 EC de 30 h (60 ECTS)

Voie professionnelle et voie recherche

• Module langues étrangères A et B  : 4 EC, 120 h , 12 ECTS

• Module Histoire, cultures, sociétés étrangères : 2 EC, 60 h , 6 ECTS
- Sociologie urbaine, Histoire de la démocratie, Institutions politiques, Géographie politique et humaine…

• Module Construction européenne et environnement national et international : 3 EC, 90 h , 9 ECTS
- Dossiers de la construction européenne, Relations internationales, Nouvelles problématiques urbaines: culture, développement, démocratie (obligatoire) 

• Module choix libre : 2 EC, 60 h , 6 ECTS
- Langues, gestion , courants culturels, droit, comptabilité, technologies de la communication, atelier villes, préparation aux concours …)

• Projet tutoré  : 6 EC, 180 h, 27 ECTS

• Module : Problématiques et environnement professionnel : 3 EC, 90 h, 9 ECTS
-  Droit européen des collectivités locales
-  Démocratie représentative/démocratie participative : théories et expériences ,
-  La ville, espace culturel et territoire productif  ou Finances publiques nationales et locales

• Module : Etudes de cas et montage de projets  : 2 EC, 60h, 8 ECTS
C'est sur ce module et sur son rendu (ambition théorique et taille du mémoire ou orientation opérationnelle des rapports de projet) que se fera en M2 la différenciation entre la voie recherche et la voie professionnelle
- Développement local et régional : stratégies et pratiques
- Produire la ville : le logement : de la maîtrise d'ouvrage à la gestion locative

• 1 EC : Méthodologie de la rédaction du mémoire et techniques de rédaction en français et mémoire (6 ECTS)

• Stage lié au montage d e projet (10 à 12 semaines, 4 ECTS)


M2 : 500 h : 17 EC de 30 h (60 ECTS)

Voie professionnelle et voie recherche

• Module langues étrangères
-  voie professionnelle : A et B  : 3 EC , 90 h , 9 ECTS
-  voie recherche A ou B : 1 EC, 30 h, 3 ECTS

• Module Construction européenne et environnement national et international : 60 h : 2 EC, 6 ECTS
- Problématiques européennes ou Relations internationales
-  Société civile européenne et mondialisation : mobilisations organisations, nouvelles cultures politiques (obligatoire)

• Module choix libre :
- voie professionnelle : 2 EC, 60h, 6 ECTS
- voie recherche : 1 EC, 30 h, 3 ECTS
Langues gestion , mouvements sociaux et politiques, sociologie, droit, comptabilité, technologies de la communication, atelier villes, préparation aux concours…)

• Projet tutoré  : 10 EC, 300 h, 39 ECTS

Module : Problématiques et environnement professionnel : 4 EC, 120h, 12 ECTS
- Réseaux de villes et inclusion sociale
- Politiques de la ville : développement, médiation : nouvelles questions sociales, nouveaux métiers, nouveaux espaces
- Politiques publiques locales : stratégies d'intervention, partenariat et capacité d'initiative
- Financements européens modes d'emploi

• Module : Projet tutoré  : études de cas et montage de projets 

• Voie professionnelle  : 2 axes à choisir parmi les suivants (3 EC, 90h, 12 ECTS)

• Voie recherche  : 1 axe au choix parmi les suivants (1 EC, 30h, 4 ECTS) :

-  Les nouveaux métiers du développement urbain 
- Dynamiques territoriales du développement économique 
-  Démocratie participative et budget participatif 
-  Gestion culturelle des collectivités territoriales 

• Voie professionnelle  :
- 1 EC  : montage de projet : diagnostic et perspectives pour l'un des cas
- 1 EC : Méthodologie de la rédaction du mémoire et mémoire lié à une étude de cas : 6 ECTS

• Voie recherche :
- 2 EC : Atelier de méthodologie de la recherche et de rédaction du mémoire et mémoire de recherche : 30 ECTS

• 1 EC : Préparation au stage et stage (10 semaines minimum) : 5 ECTS pour la voie professionnelle et 4 ECTS pour la voie recherche
Le stage sera si possible articulé avec le montage de projet. Il pourra se dérouler en France ou à l'étranger, selon le projet professionnel de l'étudiant

 


Poursuite d'études

Grandes écoles (ENA , École de Bruges, …), concours de la fonction publique territoriale, nationale et internationale

Doctorat pour la voie recherche, notamment le doctorat de l'Institut d'études européennes : « La construction européenne : enjeux géopolitiques, économiques et socioculturels »


Débouchés professionnels

•  Direction et administration de services et organismes publics dans les collectivités territoriales notamment

•  Directeurs et chargés de mission des grandes communautés urbaines européennes.

•  Consultants et chargés de mission auprès des organisations, organismes, bureaux d'études et observatoires européens et internationaux

•  Direction des ressources humaines

•  Journalisme et traitement de l'information